En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et nos conditions générales.

Blog Lifestyle d'une Parisienne à Genève

medecine chinoise blog geneve
Bien-être

Les clés pour comprendre les bienfaits de la médecine chinoise – Rencontre avec le Dr. Juan Li

De la médecine chinoise, on connait l’acupuncture qui n’est en réalité qu’un traitement parmi d’autres proposés en médecine traditionnelle chinoise, et souvent pratiqué de manière superficielle. En Chine l’approche est holistique et la médecine se veut avant tout préventive. Elle propose de réguler les flux énergétiques dans le corps afin d’éviter les déséquilibres à la source des différentes pathologies. Le Colibry a rencontré le Docteur Xiao Juan Li, médecin spécialisé en médecine traditionnelle chinoise, diplômée de l’Université de Médecine de l’Hôpital Traditionnel de Shenzhen. Sa consultation détecte nos moindres déséquilibres et sa science des méridiens appliqués sur le corps et le visage relève de la magie.

yin-yang-medecine chinoise blog geneve le colibry

Dr Xaong Juan Li ©NicolasSchopfer

Le Docteur Xiao Juan Li est originaire de la région de Hubei, la région du Taoisme.  Elle est aussi experte en pharmacopée chinoise. Dès son plus jeune âge, Juan est habituée à cueillir les plantes en montagne pour aider son père, pharmacien à la fabrication de préparations médicinales.
À la rentrée, Juan Li enseignera à l’école de médecine chinoise d’Annecy, partenaire de l’université de Jiangxi, la plus grande et prestigieuse université de médecine chinoise en Chine. Le Docteur Li est également praticienne à Genève au centre de médecine Traditionnelle et de santé holistique Tmed. Elle nous explique les grands fondements de cette médecine dont l’approche est très différente de la médecine occidentale moderne.

Qu’est-ce que la médecine chinoise ?

C’est une médecine ancienne et traditionnelle qui remonte à environ 6000 ans et qui est reconnue officiellement par l’Organisation Mondiale de la Santé depuis 2017. La médecine traditionnelle chinoise (MTC) conçoit le corps comme un système global dans lequel toutes les parties sont reliées entre elles par les méridiens, les voies par lesquelles l’énergie vitale (Qi) circule. L’être humain est en bonne santé lorsque cette énergie circule de manière équilibrée et harmonieuse. Les sciences des méridiens et du Qi sont les deux aspects principaux de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Comment s’exerce cette médecine ?

En médecine chinoise, les maladies et leurs symptômes sont considérés comme étant des perturbations des flux énergétiques dans le corps. L’objectif de la médecine chinoise est de réguler ces flux énergétiques.

Elle dispose de plusieurs méthodes de thérapie pour remédier aux déséquilibres de l’énergie :

  • la pharmacopée (plantes médicinales)
  • l’acupuncture,
  • la diététique chinoise,
  • le massage Tui Na
  • les exercices énergétiques (Qi Gong et Tai-chi).

La technique la plus utilisée est l’acupuncture mais le choix du traitement se fait réellement en fonction des symptômes du patient. Par exemple, les ventouses sont beaucoup utilisées dans le cas de douleurs articulaires.
Ndlr : il ne faut pas confondre acupuncture et médecine chinoise. L’acupuncture est un des traitements  parmi d’autres (moxibustion, ventouse, massage Tui-na…). De nombreux acupuncteurs, ne sont pas issus de la médecine traditionnelle chinoise. Il est conseillé de bien se renseigner avant de prendre un rdv afin de bénéficier de tous les bienfaits de ce traitement.

En quoi la médecine chinoise est-elle une médecine de prévention ?

La médecine chinoise a une approche holistique de la santé. Elle tient compte des saisons, des émotions. Elle est basée sur un principe fondateur de la région du Tao : « L’homme est le produit du Ciel et de la Terre et il est façonné par les saisons. » – Nei Jing Su Wen
L’objectif est d’apprendre à préserver sa santé et à éveiller sa conscience en observant et en communiquant avec les grands cycles de la Nature.

Quels sont les liens entre les organes et les saisons et nos émotions?

À chaque saison, le corps doit s’adapter plus ou moins inconsciemment, ce qui peut provoquer des déséquilibres au niveau de certains organes. Par exemple au renouveau du printemps, le foie et la vésicule biliaire sont plus sollicités.

  • foie/vésicule Biliaire – énergie du Bois, du renouveau du printemps.
  • coeur/Intestin Grêle – énergie du Feu, du rayonnement de l’été.
  • rate/estomac – énergie de la Terre, du Centre, de l’Inter-saison.
  • poumon/gros Intestin – énergie du Métal, du bilan de l’automne.
  • rein/vessie – énergie de l’Eau, de la transformation de l’hiver.

En médecine chinoise, il existe aussi cinq typologies émotionnelles de référence : le Bois est lié à la colère, le Feu à la joie, la Terre à la réflexion, le Métal à la tristesse et l’Eau à la peur.

Focus sur le printemps pour stimuler une énergie nouvelle : 

Organe à stimuler : le foie et la vésicule biliaire
Aliments à privilégier : tous les les légumes verts locaux et de saison… jeunes pousses d’épinard, d’orties, brocolis…les pissenlits…
Mouvements pour le corps : privilégier les étirements des muscles et des tendons, les marches méditatives en forêt.
Si vous avez envie d’aller plus loin, le centre Tmed propose des cours de Qigong, « maîtrise de l’énergie vitale ». Il s’agit d’ une méditation en forme de gymnastique douce, avec des mouvements lents, des exercices de respiration et de la concentration.

Concrètement par exemple, l’intestin grêle fait le tri entre « le pur et l’impur » aussi bien du point de vue physiologique (ce que nous ingérons) que du point de vue psychique.
« Les problèmes de santé et de poids ne sont pas qu’une question de mauvaise alimentation, ils sont aussi le produit d’un manque d’harmonie entre l’esprit et le corps, d’un déséquilibre entre les forces yin et yang».

Pouvez-vous nous en dire plus sur le yin et le yang ?

yin yang medeceine chinoise blog geneve« Toute pathologie est un déséquilibre dans l’harmonie, toujours changeante, des aspects Yin ou Yang du Qi. »

Les organes (Zang) sont Yin par rapport aux viscères (Fu) Yang; le bas du corps est Yin par rapport au haut Yang; le sang est Yin par rapport au Qi (l’energie) Yang…
Dans la pathologie : l’hypoactivité, l’inertie, l’inhibition sont Yin par rapport à l’hyperactivité, l’agitation, l’excitation qui sont Yang. Le froid et le refroidissement, les symptômes relevant du vide sont Yin par rapport à la chaleur, la fièvre, les symptômes relevant de la plénitude qui sont Yang. Les symptômes chroniques, à déclenchement lent sont Yin par rapport aux symptômes aigus, d’apparition rapide qui sont Yang. Les atteintes en profondeur sont Yin par rapport aux atteintes en surface qui sont Yang.

Le Yin et le Yang se nourrissent et se transforment mutuellement.
En été, on nourrit le Yang (on apporte de l’eau, et on mange des aliments qui refroidissent comme les  tomates, les pastèques..) et en hiver on nourrit le Yin (on apporte des aliments qui réchauffent et qui apporte du fer pour nourrir le sang).

J’ai donné au Dr Li l’exemple du mal de gorge pour lequel j’ai tendance à faire des infusions chaudes à base de gingembre… En médecine chinoise, le gingembre est un aliment qui réchauffe, or dans ce cas précis il s’agirait plutôt d’un symptôme Yang, donc il faudrait apporter du froid !
En cas de refroidissement : la meilleure tisane sera à base de citron, miel, thym et romarin.

Bon à savoir : en cas de virus dans la famille, le Dr Li recommande de bruler un peu de feuilles de sauge séchées pour purifier l’atmosphère.

Comment se déroule une consultation en MTC ?

La consultation avec le Dr. Juan Li débute par l’examen d’un questionnaire santé précis rempli préalablement. Juan vous pose des questions additionnelles pour bien comprendre votre historique et patrimoine santé. Elle se renseigne également sur vos habitudes alimentaires, sommeil, vos troubles chroniques, votre environnement familial et externe…
Comme dans la médecine occidentale, elle prend votre pouls, vous ausculte la langue. Elle vous explique d’ailleurs qu’on voit tout sur la langue. Chacune des irrégularités de la langue (couleur, relief..) peut potentiellement correspondre à un déséquilibre. Un patient en bonne santé a une langue rose, lisse, légèrement brillante…
Le Docteur Li décide ensuite du traitement à appliquer : acupuncture, moxibustion, ventouse, massage
Bon à savoir : dans un traitement d’acupuncture, un médecin chinois n’utilisera jamais plus de 6-8 aiguilles sur le corps .

Ndlr : en plus du traitement d’acupuncture, j’avais un léger mal de gorge (à droite) qui avait débuté le matin. Le docteur Li a pratiqué spécifiquement une micro saignée du pouce gauche de quelques secondes en me demandant d’avaler plusieurs fois ma salive (je suis repartie à la fin de la séance sans mon mal de gorge…)

Enfin, le Docteur Li vous prescrit des plantes (pas obligatoire), préparées en sachet par un laboratoire spécialisé en pharmacopée et plantes chinoises.
En chine, la pharmacopée chinoise est la première approche privilégiée en médecine traditionnelle ; on la considère comme plus puissante que l’acupuncture.
À noter : la pharmacologie occidentale mise généralement sur un ingrédient actif pour régler un problème. En herboristerie chinoise, la norme est d’utiliser plusieurs plantes en même temps, ce qui constitue une « préparation ». Cela permet de profiter de la synergie de plusieurs ingrédients ayant des propriétés similaires et de minimiser les effets secondaires que pourrait causer la prise d’une seule plante en grande quantité.

Le docteur Li m’a prescrit un mélange de fleurs blanches (pivoine, muguet du japon, campanule), réglisse, graines, et poudre de coquille d’huitre… Sur l’ordonnance tout est en chinois mais pour les plus sceptiques, internet vous permet de trouver la « correspondance » occidentale. Glossaire des plantes utilisées en pharmacopée chinoise : glossaire

logo Tmed medecine chinoise geneve blog lifestyleRenseignements et informations : le Docteur Juan Li est praticienne à Genève au centre de médecine Traditionnelle et de santé holistique Tmed. Ce centre propose l’accès à différentes médecines fondées sur une approche globale de la santé, dont le but principal est d’aider l’organisme à s’auto-réguler et à prévenir ainsi toutes sortes de maladies et déséquilibres. En plus des thérapies chinoises, ayurvédiques, le centre propose des cours de yoga, Qi Gong, ateliers autour de la méditation et la respiration.
Où le trouver ? Tmed – Rue du Docteur Alfred Vincent 5, 1201 Genève (juste derrière l’hôtel Beau Rivage) – T. +41 22 900 27 27 ouvert du lundi au vendredi et le samedi sur demande.
Renseignements : www.tmed.ch 
Une idée du prix : première consultation MTC, traitement inclus 160 CHF. Ensuite 130 CHF. 

« Si la tranquillité de l’eau permet de refléter les choses, que ne peut la tranquillité de l’esprit. » – Tchouang Tseu

 

Recevoir la newsletter