En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et nos conditions générales.

Blog Lifestyle d'une Parisienne à Genève

Soif Amelie Nothomb roman blog geneve livre
lire

La Pause Lecture de Sandrine : L’Evangile selon Amélie Nothomb

Que serait la rentrée littéraire 2019 sans un nouveau Amélie Nothomb ? Que l’on apprécie ou non les romans de la célèbre Dame au chapeau, « Soif » son nouveau roman vous surprendra par son originalité et son audace. Sans jamais être blasphématoire, Amélie Nothomb, se glisse sans complexe dans la peau de Jésus pour faire passer sa vision du Christianisme. Ce roman inattendu et insolent, déjà salué par la critique, figure dans la liste du prochain Goncourt. Alors on admire ou on s’indigne ?

Le pitch :

 » J’ai toujours su que l’on me condamnerait à mort. L’avantage de cette certitude, c’est que je peux accorder mon attention à ce qui le mérite: les détails. » 

C’est ainsi que débute le récit, dans la geôle où Jésus, après son procès est incarcéré.  Dans la tête de jésus, le lecteur entend sa voix, ses pensées intimes lorsqu’il se remémore dans un monologue lucide les expériences de sa vie.
Jésus se rappelle le déroulement de son procès rapidement expédié par Pilate « Accusé, tu seras crucifié » durant lequel il découvre la peur « un vertige physique à l’idée de ce que j’allais endurer ».
Il se souvient avec mélancolie des plaisirs simples de la vie. « On est quelqu’un de meilleur quand on a eu du plaisir, c’est aussi simple que cela ». Il caresse le souvenir de son amour pour la belle Marie-Madeleine et sa tendresse filiale pour sa mère. Et réfléchit à son rapport avec son père Dieu qui l’a abandonné.
Le lecteur suit de manière intime son calvaire du port de La Croix, à la Crucifixion, pour finir par la Résurrection.
Tout au long de son récit Amélie Nothomb explore les facettes de la Trinité qui sont pour elle l’Amour, la Soif et la Mort et nous offre également une belle méditation sur le corps.

Pourquoi vous allez aimer ou vous indigner ?

Amélie Nothomb réussit un tour de force incroyable en nous livrant à sa manière les pensées de Jésus Christ. Elle fait passer sa critique du Christianisme par la voix de Jésus. Tout au long du roman nous sommes dans la tête de Jésus, dans ses pensées, dans celles que suggère la romancière. En utilisant le « je », elle parvient à nous faire percevoir les réflexions intérieures et les sensations du Christ qui va mourir.

Derrière cette audacieuse facétie, Amélie Nothomb nous offre une belle réflexion sur le corps.
À travers ses pensées, c’est l’être humain qui est disséqué et le corps sacralisé : « Ce que l’esprit ne comprend pas, le corps le saisit », « Pour peu qu’on l’écoute, le corps est toujours intelligent ».

Ce court roman dense aux phrases simples et percutantes livre un message d’amour et d’humanité. Amélie Nothomb revisite les Évangiles en y mettant toute sa foi et sa passion pour la vie.

Philosophique et initiatique, Soif se teinte parfois d’humour, notamment lorsque les miraculés viennent se plaindre de Jésus lors de son procès.

Pour les inconditionnels d’Amélie Nothomb, vous y retrouverez sa plume pétillante et comme toujours le mot mystère « pneu » à découvrir au détour d’une phrase.

Un roman audacieux, inattendu et profond où vous serez exceptionnellement dans la tête du Christ.

Ce qu’en dit l’auteure …

Amélie Nothomb présente son nouveau roman à la Grande Librairie.

En savoir plus sur l’auteure : amelie-nothomb.com
Le roman est publié aux éditions Albin Michel.

D’autres idées de lecture ? voir la rubrique littéraire du Colibry

Qui se cache derrière Sandrine ?

Sandrine BourgeoisParisienne de naissance, Suissesse de cœur, Sandrine a étudié le droit et occupé des postes à responsabilités à Paris, avant de vivre ses passions à Genève. La région du lac Léman est pour elle un magnifique terrain de jeux entre lac et montagne. Elle anime un Cercle de lecture dynamique pour partager des coups de cœur. Elle adore dénicher des pépites littéraires et rencontrer des écrivains. Écrire pour Le Colibry coule de source, un site féminin, subtil, vivant et bienveillant.
Sandrine est membre du jury pour le grand prix lecture du magazine ELLE et membre du jury des premiers romans.

Recevoir la newsletter